Adishatz 2

Adishatz 2

Voyage à Tokyo... 4.1 Asakusa !

Coucou,

ce matin là, nous étions quasiment à court de batterie pour l'appareil photo numérique (et bien sûr pas de chargeur dans la valise...) et le téléphone de Papa ne s'était pas chargé pendant la nuit... aussi nous avons pris le minimum pour garder de quoi photographier tout au long de la journée et avons acheté de bons vieux appareils jetables : 1 clic = 1 photo... Ma Maman avait dit que ce serait comme le mien... mais je me suis un peu fâchée avec elle, car elle voulait tout le temps l'utiliser ou me disait quoi prendre, dans quel angle... tout mis bout à bout nous avons réussi à rapporter de bons souvenirs de cette journée !

Au développement, les photos prises sur les modèles "argentiques" sont parfois pâles ou floues mais rappellent les couleurs des photos de vacances de mes parents quand ils étaient petits !


Allez-vous reconnaître quelles sont les photos numériques prises avec l'appareil photo, celles prises avec le téléphone de mon Papa et quelles sont les argentiques ?

 Pour la matinée et jusque vers 15 h, nous partons à la découverte du quartier Asakusa. C'est le centre de la ville basse appelée aussi shitamachi et fait partie du vieux Tokyo. Ce quartier est au Nord -Est de la ville, le long du fleuve Sumida (il est possible de faire une belle balade en bateau pour avoir un autre point de vue de Tokyo, mais il n'en est pas question ce jour là, tant le vent est froid) .

Quand on y arrive par le métro, on peut voir les deux principaux symboles du quartier.

Le symbole moderne est ce drôle de radis doré (sur les explications trouvées sur d'autres sites, il est dit que c'est un fait une crotte sur une choppe de bière) dessiné par Philippe Starck pour la bière japonaise Asahi,

le symbole ancien, qui est vraiment l'épicentre du quartier, est cette énorme lanterne sous la porte d'entrée (Kaminari-mon) qui mène au temple Sensoji.

Vous me voyez sous la lanterne, mon Papa qui me prend en photo, ça vous donne une idée de ses dimensions !!!  

Comme tous les lieux hautement touristiques, vous imaginez le nombre de personnes qui posent sous ce gros machin rouge...

Nous avons la surprise de croiser des pousse-pousses (saviez-vous que ces "voitures à force humaine", traduction littérale du japonais, étaient d'origine japonaise ?) dont les tireurs portent des tenues de travail traditionnelles. Les chaussures sont drôles. ce sont en fait des tabis, spécialement faites pour marcher dehors (les jika-tabi disposent d'un tissu plus épais et plus résistant et d'une semelle en caoutchouc. Elles sont fréquement portées par les ouvriers de construction et autres travailleurs manuels pour car elles augmentent de façon significative la sensation des appuis au sol en comparaison avec des chaussures "normales")...

Maintenant ce sont bien sûr des attractions pour touristes mais les chauffeurs, qui nous hèlent pour faire une promenade, sont bien sympatiques... !

Une fois la porte passée, nous arrivons à la Nakamise dôri, ...

une rue parsemée de petites échoppes de souvenirs et articles japonais traditionnels en tous genre, des vendeurs de gâteaux curieux ou de pâte de riz frite, avec dans les rue adjacentes des magasins de tissus des boutiques de confection de kimonos, des magasins de porcelaines et de vaisselle fine, des restaurants bien sûrs....

Nous croisons de charmantes écolières (ici, tous les étudiants, de la maternelle à l'université portent un uniforme) qui font une sorte de jeu de piste... pédagogique bien sûr... et demandent aux touristes de situer leur pays sur une carte du monde. Elles sont ravies car elles sont les premières à avoir "la France" ! Alors, photo !!!

Nous allons d'abord voir les différentes parties qui constituent le temple avant de craquer pour de beaux objets (j'en ai très très envie de ce kimono et suis si impatiente que j'en oublierai de regarder tout ce qui m'entoure...)...

La pagode à 5 étages est très connue également ! Vous voyez mes parents ?

Comme toujours dans ces lieux sacrés, les personnes que nous croisons viennent bien spur y prier, je m'approche discrètement pour voir ce qu'ils font. Ma Maman me prend en photo (photo en haut à droite) et mon Papa nous prend toute les deux de plus loin (photo en haut au milieu), drôle, non  ? Cliquez pour mieux voir ! L'entrée du temple principale est aussi ornée d'une énorme lanterne rouge...

Nous déambulons autour de ce bâtiment et découvrons d'autres petits temples ainsi qu'une allée "commerçante" mais différente, animée par la guilde des anciens commerçants (dessin de l'ensemble de ces personnes sous la lanterne rouge plus bas) du quartier et proposant des objets plus raffinés (katanas - sabres - lanterne peinte, poteries, peintures,...) ou plus traditionnels (nous y avons acheté du "shichimi" piment japonais dans un joli petit pot conique en bois, des chutes de crêpe de soie, des tasses pour boire le thé, ....).

Nous nous régalons à voir par ci-par là des trompes-l'oeil, des rideaux de fer de magasin bien décoré, des noren indiquant l'accès à un restaurant,...

Coucou, vous me voyez ? cliquez pour me trouver ....

Nous décidons d'aller manger avant de retourner dépenser des sous (il y a tant de choses qui sont intéressantes, qu'on pourrait y laisser beacoup d'argent...) dans un petit restaurant tenu par une dame agée apparemment depuis des années, à côté de l'une des portes/tori du quartier. Soupe miso, ramen, riz au curry et thé nous réchauffent et nous ravissent les papilles.

Nous repassons devant la lanterne avant de quitter Asakusa et nous diriger à l'opposé, plus près de là où nous avons notre hôtel, dans un autre quartier appelé Harajuku, dans le parc Yoyogi !

Image charmante en partant, ce vieux joueur de shamisen assis sur le trottoir (c'est  une sorte de luth à trois cordes au son assez métallique et plutôt sec, très populaire depuis le 16ème siècle au Japon, son nom dérive du nom de son lointain parent chinois, le san-hsien, qui veut dire "troi cordes"), indifférent aux va-et-vients des tireurs de pousse-pousses et aux touristes, est très concentré par sa drôle de musique !

Bisous les amis, suivez-nous jusqu'au sanctuaire Meiji ! Tifenn



11/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour